mille troncs bien droit

et puis ce petit banc

recouvert de neige

tu parcoures à l'envie

ce monde humain

ce temps ce laps

et si ta robe bleue

m'emporte dans le bleu

de ton ciel

que pèse une étoffe

si ce n'est

sa couleur

dans le sable il y a

mes larmes

et tous tes pas